Métallothérapie : les 7 métaux et leurs vertus thérapeutiques

Métallothérapie

Les métaux ont une influence sur l’organisme et sur les échanges intercellulaires. La plupart des métaux usuels et rares se retrouvent en proportions infinitésimales ou homéopathiques dans l’organisme humain sous forme d’oligo-éléments. Il est donc logique de penser que si l’un d’eux est en proportion exagérée ou insuffisante, il en résultera des perturbations dans les fonctions normales de l’organisme, perturbations qui seront à l’origine de la maladie. On sait, en effet, toute l’importance qu’a prise en thérapeutique l’emploi de divers métaux, soit à l’état pur, soit sous forme de sels divers : le fer, le mercure, l’argent, l’or, le zinc, le cuivre, etc. sont couramment utilisés en clinique par voie orale ou par injections sous-cutanées, intramusculaires ou intraveineuses. La métallothérapie est considérée comme une thérapie alternative, au même titre que la lithothérapie, pour en savoir plus : cliquez ici.

La métallothérapie

Les métaux, sous ces différentes formes et modes d’utilisation, agissent par action chimique et par ionisation cellulaire et intracellulaire. En poursuivant pendant plusieurs années les expériences sur la polarité du corps humain et la résistance des surfaces de la peau, en relation avec l’application de différents métaux, il a été possible d’établir une nouvelle méthode de traitement : la Métallothérapie. Étant bien convaincus que le corps humain est capable de développer un courant électrique d’une certaine intensité, scientifiquement prouvée et démontrée, d’autres recherches ont confirmé que le courant infinitésimal ainsi produit est susceptible d’applications. En effet, en mettant certains métaux purs en contact avec la peau, grâce à un phénomène d’ionisation cellulaire développé sous l’influence de courants électriques de très faible intensité, il est possible de ramener l’organisme humain à un équilibre physique parfait, en ayant la prévoyance d’accorder l’individu et les différents métaux nécessaires à une harmonie vibratoire parfaite, qui varie logiquement pour chaque personne.

En somme, il s’agit de véhiculer les Rayons Cosmiques, existant à l’état libre dans la nature et de les accorder, au moyen de certains métaux, qui varient, on le répète, d’individu à individu, avec la longueur d’onde du sujet malade. Il sera donc capable d’absorber cette Force Cosmique dans le juste dosage accordé par la sage Nature, Force capable d’amener l’organisme malade en parfait équilibre physique. Il ne faut pas oublier que chaque élément chimique, et donc chaque métal, oscille sur une longueur d’onde particulière, de même que chaque germe vivant a son onde spécifique. Tout dans la nature vibre ! Et c’est précisément grâce à cette thérapie que l’on peut obtenir les cas de guérison les plus divers, par l’application de certaines plaques métalliques, sans aucun dommage et sans aucune contre-indication. En particulier : stimulation générale de l’organisme, stimulation du système digestif, élimination des débris organiques, amélioration de la circulation sanguine, arrêt de la douleur et récupération de l’énergie nerveuse.

La métallothérapie est parfaitement naturelle car l’action est due à l’irradiation des Métaux, qui est absorbée par les plexus nerveux et qui, à leur tour, transmettent la force radiante aux organes qui en ont besoin. C’est, comme déjà dit, l’accumulation d’Énergies Cosmiques contenues non pas en partie minimale, comme l’homme est habituellement enclin à le croire, mais en partie maximale, et que l’organisme absorbe avec avidité, car ce sont tous les éléments contenus dans l’organisme humain et que l’individu disperse pour une vie qui n’est pas en accord avec son Projet Divin.

7 métaux : vertus thérapeutiques

Les vertus thérapeutiques des métaux sont connues depuis l’Antiquité et leur utilisation dans la médecine naturelle moderne s’est développée avec l’école anthroposophique de Rudolf Steiner et avec les applications d’Ita Wegman à la pratique clinique directe. Dans la culture anthroposophique, outre les caractéristiques de conductivité électrique et de chaleur des métaux, sont également valorisés leur pouvoir catalytique et leur capacité à rayonner des forces spécifiques d’ordre supérieur, appelées “forces éthériques”, qui sont liées au système planétaire et sont à la base de toutes les manifestations de la vie.

En particulier, le cuivre est utilisé comme médiateur de la lumière et de la chaleur et des forces liées à la planète Vénus, à la divinité grecque antique du même nom et à des plantes comme le bouleau et la prêle, la bourse à pasteur, etc. Dans le système corporel, le cuivre a des affinités particulières avec le rein et avec l’équilibre du système circulatoire en général. Sa principale caractéristique est d’apporter et d’équilibrer la chaleur corporelle et de neutraliser les charges électriques présentes dans l’environnement, si chargé en ondes et en champs électromagnétiques. Elle est idéale pour décharger les tensions accumulées et réactiver la circulation des liquides organiques, dissoudre les lourdeurs dans les jambes, réchauffer et redonner de la mobilité aux mains et aux pieds (ou inversement rafraîchir les extrémités en cas de transpiration estivale excessive) et même apaiser, lorsqu’elle est appliquée correctement, les douleurs arthritiques et arthrosiques de la colonne vertébrale et des articulations.

Le système solaire à 7 métaux du microcosme-homme

Les sept planètes classiques : Soleil, Mercure, Vénus, Lune, Mars, Jupiter, Saturne sont liées depuis l’Antiquité aux sept métaux de la tradition alchimique : or, mercure, cuivre, argent, fer, étain et plomb et aux sept fonctions vitales de l’organisme :

Les métaux sont appréciés pour leur capacité à rayonner des forces particulières et spécifiques de lumière et de chaleur, elles-mêmes liées à l’action des planètes. Ces mêmes forces de lumière et de chaleur qui sont à la base des processus physiologiques et vitaux de l’organisme et qui, si elles sont altérées ou obstruées, produisent l’état de maladie.

Les métaux, surtout lorsqu’ils sont appliqués en externe, sont capables de réactiver les processus physiologiques corrects et de rétablir l’équilibre et le bien-être dans le corps.

Opale: vertus et signification de la pierre
Quand porter de l’onyx ?